Carmen Boccu

Artista

Latest news

Je vois la digitale

News

2 Comments


Share

Boccù 2015

Carmen Boccù

COMME UN MAGNIFICAT

  Vous considérez une œuvre… Une œuvre, c’est-à-dire un ensemble de travaux d’un artiste dans lequel vous reconnaissez une cohérence, une problématique, une unité formelle en même temps qu’une exploration de ses variations possibles. Vous êtes devant le travail de Carmen Boccù; votre regard passe d’une pièce à l’autre, revient sur la première, s’accroche à une autre, s’y attarde, se focalise sur un détail: cette couleur, ce trait, cette forme, cette transition entre une couleur et l’autre, ce débordement, ces réticules, la façon dont la couleur est contenue dans un format, ou, au contraire, comment elle semble se répandre sur le support comme arrêtée par la seule limite de ses forces. Vous vous étonnez de la variété des couleurs, de leurs nuances, de leurs appariements, parfois inattendus. Vous laissez glisser en vous cette invasion colorée qui fait se lever images et souvenirs, remuer au fond de vous des textes anciens, des visions d’espaces, entre mer, lagunes, marais, montagnes, ciels nuageux, campagnes cultivées, villes crépusculaires, bocages, blés et moissons, pâturages et hautes prairies. Vous ressentez la différence entre des zones fluides -reliques d’une ancienne humidité qui a laissé l’empreinte d’un écoulement qu’elle vous rappelle sans cesse- et d’autres, plus sèches, qui gardent en elles le geste qui les a produites. Cette variété des matières creuse aussi son chemin en vous et diversifie le chant des couleurs. Vos doigts se posent sur le papier, en apprécient la texture, vous le saisissez pour approcher l’œuvre, et vous vous étonnez que, d’une pièce à l’autre, il puisse être différent. Vous voyez alors qu’il ajoute sa propre nuance aux formes, aux couleurs, aux fluidités et aux traces… … … Vous regardez… Vous ne vous abandonnez pas à la fascination, ni ne vous absorbez dans la contemplation. Vous recevez d’abondantes sollicitations, des impressions en foules. Elles éveillent les robes de pourpre au soleil, les bouquets de houx vert, de la bruyère en fleur, les lys des champs, les glaïeuls fauves, du tissu très fin perdu dans l’or des pailles, ou ces digitales qui s’ouvrent sur des tapis de filigranes d’argent d’yeux et de chevelures. Elles appellent les jardins colorés, tableaux, cloîtres, édens ou délices. Elles viennent ajouter d’autres fleurs, d’autres jardins, d’autres paysages et ouvrir en vous des territoires inconnus. Cela s’appelle la jubilation. Et vous savez que ce que vous ressentez en regardant, l’artiste a dû le ressentir en peignant. La jubilation de l’art qui émerveille parmi les merveilles du monde.   Vous allez voir d’autres travaux de Carmen Boccù. Œuvres et estampes, ou reproductions dans des catalogues ou sur le site de l’artiste[1]. Même lorsque la réalité matérielle de l’œuvre vous fait défaut (et vous perdez alors l’intimité de l’approche, le rapport pur aux matériaux et aux formats, ne gardant sous les yeux qu’une image, un simulacre du travail), vous vous rendez bien compte que le long des années, des séries, des genres et des techniques, un même système de tensions est à l’œuvre, quelle que soit par ailleurs la technique adoptée: peinture, gravure ou céramique, encre, huile, pastel, crayon…. Et vous retenez pour identique le projet de l’artiste de dépasser -ou apaiser- les tensions, entre les couleurs porteuses du monde, entre affirmation des contours et dilution des formes, apparition et disparition des figures, entre représentation et invention formelle, connu et inconnu, savoir et découverte, urgence -actualité- de peindre et recherche d’une sorte d’origine comme toujours à venir.   Et vous ressentez encore cette jubilation… Magnificat



Read more

Je vois la digitale

News

No Comments


Share
inchiostri su carta24 x 32 cm2015

inchiostri su carta24 x 32 cm2015

Carmen Boccu’ illustra” Je vois la digitale” di R. Monticelli.  Formato 24×32 cm.  Edizioni in portfolio telato. La Diane Française, Nice – France .  Mostra dal 4 dicembre 2015 al 9 gennaio 2016. Inaugurazione giovedì 3 dicembre ore 18.30. QUADRIGE Art Contemporain, 14,Avenue Pauliani- 06000 Nizza – Francia contact@galerie-quadrige.com  Tel/fax ( +33) 04 93 87 74 40

inchiostro su cartacm.50x702014

inchiostro su cartacm.50×702014

 

Read more

BATUMI (Georgia) – Collettiva dal titolo Il mondo visto tra penna e pennello

News

No Comments


Share

Dal 15 al 22 agosto 2015  Biblioteca Centrale AKAKI TSERETELI – Batumi (Georgia) Libro d’artista ispirato al testo della scrittrice georgiana Melano Turmanidze. Progetto di Melano Turmanizde e Antonella Prota Giurleo. http://puglialive.net/home/news_det.php?nid=94716

Read more

DI SEGNI e DI CARTA

News

No Comments


Share
energeia acquaforte, acquatinta, berceau

energeia
acquaforte, acquatinta, berceau

Calcografie e Sculture, dal 31 Luglio al 24 Agosto 2014, a cura di Spazio28 Arte Contemporanea. Inaugurazione Mostra 31 Luglio ore 18. Presenta Ubaldo Rodari. Galleria Spazio28, strada cantonale 28, San Bernardino, Grigioni-CH orario galleria: feriali  ore 15-19  sabato e domenica ore 10-13 ,  15-18    www.spazio28.it

Read more

Orizuru

News

Comments Closed


Share

Sorry, this entry is only available in Italiano.

Read more

(Italiano) Donne ad arte

News

Comments Closed


Share

Sorry, this entry is only available in Italiano.

Read more

(Italiano) “La nuvola in calzoni” – Danzare sul filo

News

Comments Closed


Share

Sorry, this entry is only available in Français and Italiano.

Read more

(Italiano) Ludiche geometrie

News

Comments Closed


Share

Sorry, this entry is only available in Français and Italiano.

Read more